1. Accueil
  2. > Article de Blog

Le secteur des équipements électriques industriels de production

Par la rédaction _ Mise à jour le samedi 22 septembre 2018 à 03:01:39 (UTC)


Un marché éclaté selon les différentes fonctions industrielles

Les constructeurs se partagent un marché diversifié en trois segments. Les équipements de commandes, qui transmettent les informations de l'opérateur (ou de la programmation) et qui recueillent aussi celles issues des capteurs de la machine. La machine industrielle elle-même, qui transforme la matière d'oeuvre. Elle comporte les capteurs, effecteurs et actionneurs. Enfin, les équipements de dialogue, ce sont les écrans et pupitres des commandes qui permettent au personnel d'exploitation d'intervenir dans le processus industriel. À ces éléments, il faut rajouter les solutions de protection électrique (sectionnement, protection contre les surcharges et contre les court-circuits), qui sont fournis en général par des constructeurs spécialisés. Ces parties sont essentielles au maintien en bon état de la chaine de fabrication, et il existe seulement trois types d'équipement : les sectionneurs à fusibles et contacteurs, les disjoncteurs sectionneurs et contacteurs, les disjoncteurs contacteurs intégraux.

La France comporte quelques leaders mondiaux dans un marché qui s'avère très concurrentiel : Schneider Electric (automatismes industriels, équipements de distribution électrique basse et moyenne tension, équipements d'énergie sécurisée ), Nexans (transmission et de distribution d'énergie), Rexel (leader mondial de la distribution de matériel électrique) ou encore Legrand (équipements électriques pour les installations basse tension et les réseaux d'information). Consultez ici une liste complète de fournisseurs d'équipement électrique industriel pour avoir une vision exhaustive des acteurs du marché.

L'émergence d'un secteur de haute technologie

Le domaine de l'énergie étant stratégique, on a assisté ces dernières années à des convergences inattendues entre la traditionnelle industrie pétrolière et le secteur de l'électricité. Ainsi Saft Groupe, leader historique (l'entreprise a été fondée en 1918) des accumulateurs électriques à usage industriel, a été racheté par Total pour près d'un milliard d'euros. Cette union a été justifiée par l'avance technologique du groupe dans le stockage de l'électricité pour les énergies renouvelables intermittentes (éolien et solaire), secteur sur lequel Total entend se positionner pour anticiper les évolutions faisant une plus large part aux énergies propres.

Autre société historique dans son domaine, Mersen s'est progressivement désengagé des industries comme l'automobile pour se repositionner avec succès et proposer des solutions très innovantes sur deux secteurs en pleine expansion. Son pôle Advanced Materials exploite ainsi son savoir-faire sur les matériaux carbonés avec ses technologies pour la transmission de courant, ses équipements anticorrosion essentiellement dédiés à la chimie et spécialités graphite pour des applications hautes températures. Son pôle Electrical Power qui comporte une activité d'électronique de puissance et une autre dédiée à la protection et au contrôle électrique.